ConfigureOutils de l'espace
Aller directement à la fin des métadonnées
Aller au début des métadonnées


Politique d'aide financière aux doctorants en sciences de l'information (3e cycle)

Historique et contexte

Le programme de doctorat en sciences de l'information a été implanté en septembre 1997. La capacité d'accueil du programme est de cinq à sept nouveaux étudiants par année universitaire. Une proportion importante des candidats provient de l'extérieur du Canada.

Le programme de doctorat en sciences de l'information est constitué de trois étapes principales :

Étape 1 : Cours et examen général de synthèse (12 crédits)

Étape 2 : Préparation et présentation de la proposition de recherche (6 crédits)

Étape 3 : Recherche, rédaction et soutenance de la thèse (72 crédits)

Les doctorants suivent quatre cours ou séminaires au cours de leur première année d'inscription au programme. L'examen général de synthèse est normalement réalisé au cours du quatrième trimestre d'inscription.

Définition

Dans le présent document, le terme « aide financière » est défini comme suit : contribution financière offerte sous forme de bourses ou de salaires aux doctorants en sciences de l'information.

Objectifs

La politique d'aide financière aux doctorants en sciences de l'information a pour objectifs :

  • de contribuer au soutien financier des doctorants pendant les premières années d'inscription au programme de doctorat en sciences de l'information;
  • d'encourager les doctorants à se consacrer à temps plein à leurs études afin d'assurer une progression soutenue dans le programme et une diplomation dans les meilleurs délais.

Sources d'aide financière pour les doctorants en sciences de l'information

Les sources principales d'aide financière se répartissent en trois catégories. Toutes ces sources d'aide financière doivent être considérées par les doctorants.

Sources internes à l'EBSI

Les sources internes à l'EBSI sont accessibles à tous les doctorants.

Enveloppe FESP/FAS/EBSI : la principale source d'aide financière offerte aux doctorants en sciences de l'information, et particulièrement à ceux qui en sont à leur première année d'inscription, est la répartition de sommes allouées par l'Université de Montréal à chacun des départements aux fins d'aide financière aux étudiants. Les sommes globales allouées chaque année aux départements sont variables. Les montants alloués à chaque étudiant varient en fonction de la somme obtenue de l'Université et du nombre d'étudiants qui bénéficient d'une aide financière au cours d'une même année universitaire.

 

Conditions d'obtention de l'aide financière sous forme de bourses FESP-EBSI

Tous les doctorants en sciences de l'information reçoivent de l'EBSI une aide financière sous forme de bourse FESP-EBSI au cours de leur première année d'inscription.

Si les fonds sont disponibles, une bourse FESP-EBSI peut être accordée aux doctorants de deuxième et de troisième année qui

    1. maintiennent un statut d'étudiant à temps plein;
    2. déposent au début de l'année universitaire un portfolio présentant l'ensemble des activités pédagogiques, de recherche, etc. réalisées au cours de l'année précédente;
    3. déposent au début de l'année universitaire un plan d'études mis à jour;
    4. ont préparé et déposé au moins une demande de bourse à un organisme externe;
    5. démontrent le besoin d'une aide financière dans une courte lettre adressée aux membres du Comité des études doctorales.

Le doctorant qui suspend son inscription pour quelque raison que ce soit ne reçoit aucune aide financière sous forme de bourse FESP-EBSI, et ce pour la durée de la suspension.

Bourses de l'EBSI : l'EBSI offre sur concours quelques bourses d'études à ses étudiants. Les doctorants sont admissibles à certains de ces concours. Les critères d'admissibilité sont affichés au début de chaque année universitaire.

Bourses de l'EBSI pour les doctorants : trois bourses de l'EBSI sont réservées aux doctorants :

  1. la Bourse Claudette-Robert est offerte à un doctorant nouvellement inscrit au programme;
  2. la Bourse Marcel-Lajeunesse est offerte à un doctorant venant de l'extérieur du Canada;
  3. la Bourse de voyage pour doctorants est offerte à un doctorant dont la communication ou l'affiche a été acceptée pour présentation lors d'un événement scientifique tenu à l'extérieur du Québec.

Postes d'auxiliaires d'enseignement (correction, supervision de travaux pratiques, etc.) : à tout moment dans son parcours, le doctorant peut soumettre sa candidature pour effectuer des travaux de correction, de supervision de travaux pratiques, etc., s'il possède les connaissances et les compétences exigées dans les domaines d'enseignement concernés.

Assistanats de recherche : à tout moment dans son parcours, le doctorant peut soumettre sa candidature pour effectuer des travaux liés à un projet de recherche d'un professeur, s'il possède les connaissances et les compétences exigées dans les domaines concernés.

Charges de cours : l'EBSI favorise le développement de compétences en enseignement en offrant aux doctorants en sciences de l'information la possibilité d'assumer des charges de cours dans des domaines liés à leur expérience professionnelle ou à leurs intérêts de recherche. Il est toutefois fortement recommandé aux doctorants d'attendre d'avoir déposé leur proposition de recherche (normalement à la fin de la deuxième année d'inscription) avant de soumettre leur candidature à un poste de chargé de cours.

Les postes d'auxiliaires d'enseignement, d'assistants de recherche et de chargés de cours contribuent à l'expérience des doctorants et servent de complément à leur programme d'études. Il est néanmoins fortement suggéré aux doctorants de maintenir un équilibre entre leurs activités d'enseignement et de recherche afin de faire leurs études doctorales dans les délais prescrits.

Sources internes à l'Université de Montréal

Bourses C d'exonération du différentiel des droits de scolarité pour étudiants internationaux : la bourse C est offerte par l'Université de Montréal aux étudiants internationaux, dans le but de favoriser leur venue au Québec. Le nombre de Bourses C disponibles varie chaque année. La Bourse C doit être demandée au moment de l'acceptation de l'étudiant au programme de doctorat en sciences de l'information; elle est normalement accordée aux étudiants dont le dossier est exceptionnel ou excellent. L'étudiant international qui bénéficie d'une Bourse C paie les mêmes droits de scolarité qu'un étudiant québécois plutôt que les droits de scolarité imposés aux étudiants étrangers. [Pour information : http://www.fesp.umontreal.ca/]

Bourses de fin d'études doctorales : les bourses de fin d'études doctorales servent à soutenir les doctorants dans la dernière année de leur programme, et ce, jusqu'au dépôt initial de leur thèse. Sont admissibles les étudiants qui pourront compléter leur programme en cinq ans ou moins. La bourse de fin d'études doctorales est accordée de façon automatique aux étudiants qui compléteront leur programme en quatre ans (12 trimestres); elle est disponible sur concours aux étudiants qui termineront leur programme en cinq ans (15 trimestres). [Pour information : http://www.fesp.umontreal.ca/]

Bourses de maternité : la bourse de maternité permet aux doctorantes de maintenir leur inscription à temps plein pendant un congé de maternité. [Pour information : http://www.fesp.umontreal.ca/]

Autres sources

Répertoires de bourses de la FESP : de nombreuses bourses provenant d'une diversité d'organismes, associations, regroupements, fondations, etc. sont offertes par voie de concours à des doctorants présentant certaines caractéristiques (par exemple, dans certains domaines de recherche, d'origine autochtone, etc.). Le répertoire des bourses, constitué et mis à jour par la FESP, est la source d'information la plus complète sur ces sources d'aide financière. [Pour information : http://www.bourses.umontreal.ca/].

 

Entrée en vigueur de la politique

La présente politique est en vigueur le 1er septembre 2015.