Skip to end of metadata
Go to start of metadata

Reconnaissance de crédits (2e cycle)

Conformément au Règlement pédagogique des études supérieures et postdoctorales, l'EBSI a élaboré la politique suivante concernant la reconnaissance de crédits pour les programmes de Maîtrise en sciences de l'information professionnelle (2-055-1-2) et recherche (2-055-1-3).

Reconnaissance de crédits

Il existe deux formes de reconnaissance de crédits : (1) l'équivalence de cours[1] et (2) l'exemption de cours[2]. Le nombre total de crédits reconnus par exemption et équivalence ne peut dépasser neuf crédits (y compris les six crédits de stage) sauf dans des cas très exceptionnels où il peut atteindre au maximum la moitié des crédits du programme.

L'équivalence repose sur les objectifs du cours ou du programme proposé par l'étudiant comme équivalent, de même que sur son contenu, sur son niveau et sur l'année où il a été suivi. L'équivalence ne saurait être accordée pour un cours réussi avec une note inférieure à B− (ou une note équivalente au 2,7 de l'Université de Montréal). Les mêmes règles s'appliquent aux cours ou programmes déjà réussis et que l'étudiant voudrait utiliser en appui à une demande d'exemption.

Aucun cours obligatoire du tronc commun (bloc 70A) ne peut faire l'objet d'une reconnaissance de crédit. L'étudiant qui croit détenir les compétences énoncées dans les objectifs d'un des cours de ce bloc pourra toutefois se voir attribuer une substitution, c'est-à-dire qu'il lui sera accordé de choisir, en substitution à un cours obligatoire, un cours de plus dans le bloc des cours à option (bloc 70C).

Seuls les cours à option (bloc 70C) et le stage (bloc 70B) peuvent faire l'objet d'une demande de reconnaissance de crédits[3]. L'étudiant est toutefois fortement encouragé à élargir ses horizons en choisissant d'autres cours dans la banque de cours à option plutôt que de demander une exemption ou une équivalence pour des cours pour lesquels il maîtrise déjà les matières enseignées.

Pour les cours au choix (bloc 70D), seul le transfert de crédit est autorisé.

Transfert de crédits

Outre la reconnaissance de crédits, un étudiant peut demander, à la suite d'une modification d'inscription, des transferts de cours pour des cours réalisés au sein d'un programme d'études non complété. Le transfert de crédits peut également s'appliquer à des cours suivis à titre d'étudiant libre à l'Université. Un cours peut faire l'objet d'un transfert lorsqu'il remplit ces six conditions :

  1. a été réussi à l'Université de Montréal;
  2. a été réussi avec minimalement la note de B−;
  3. n'a pas servi à l'obtention d'un grade ou d'un diplôme ou à l'admission à un programme;
  4. a été suivi trois ans au plus avant l'admission;
  5. est un cours de cycle supérieur ou jugé équivalent;
  6. est en lien avec les objectifs du programme de M.S.I.

Le nombre total de cours qui peuvent faire l'objet d'un transfert est limité à deux cours de trois crédits, sauf pour le transfert des crédits entre les programmes 2-055-1-2 et 2-055-1-3 pour lesquels la limite est fixée à vingt-quatre crédits (généralement huit cours de trois crédits).

Procédure à suivre

Pour obtenir une reconnaissance de crédits, le candidat doit en faire la demande avec pièces à l'appui (plans des cours suivis, bulletins de note, CV, argumentaire expliquant comment l'étudiant croit avoir déjà atteint les objectifs du cours) à la directrice de l'École, durant le premier trimestre de son inscription. Une demande d'équivalence ne sera cependant étudiée que si elle porte sur un cours ou une autre activité pédagogique suivie dix ans ou moins avant la date de la demande d'admission. Le TGDE fournira à l'étudiant un formulaire normalisé pour la demande. La directrice acheminera le dossier au professeur ou au chargé de cours responsable du cours en question. Ce dernier pourra demander de rencontrer l'étudiant avant d'émettre ses recommandations. La directrice rend sa décision sur la base de ces recommandations et du plaidoyer de l'étudiant. Une fois la décision rendue, il en informe le TGDE qui poursuivra les démarches nécessaires le cas échéant et informera l'étudiant.

Indications au relevé de notes

Se référer à la section III.17 du chapitre II (p. 26) du règlement pédagogique des ESP.


[1] Il y a équivalence d'un cours lorsqu'un ou des cours réussis par un étudiant satisfont aux exigences d'un cours inscrit à son programme, p. ex. pour des cours suivi dans le cadre d'un programme d'échange.

[2] Une exemption peut être donnée sur la base de l'ensemble de la formation générale et de l'expérience professionnelle de l'étudiant. L'étudiant devra faire la preuve qu'il maîtrise déjà les compétences énoncées dans les objectifs du cours en question.

[3] Pour une exemption de stage, l'étudiant se référera au Guide de stage de l'EBSI.