Skip to end of metadata
Go to start of metadata

You are viewing an old version of this page. View the current version.

Compare with Current View Page History

« Previous Version 25 Next »

Unknown macro: {page-info} ">
Unknown macro: {page-info}


Définition

Ce scénario pédagogique est une version simplifiée de l'excellent guide sur les communautés de pratique du CEFRIO, Travailler, apprendre et collaborer en réseau. Il est possible de le consulter en cliquant sur le lien ci-dessous :
Guide de mise en place et d'animation de communautés de pratiques intentionnelles


N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

1. Scénario pédagogique

Communauté de pratique

Les communautés de pratique sont des groupes de personnes qui se rassemblent afin de partager et d'apprendre les uns des autres, face à face ou virtuellement. Ils sont tenus ensemble par un intérêt commun dans un champ de savoir et sont conduits par un désir et un besoin de partager des problèmes,des expériences, des modèles, des outils et les meilleures pratiques. Les membres de la communauté approfondissent leurs connaissances en interagissant sur une base continue et à long terme, ils développent un ensemble de bonnes pratiques (Wenger, McDermott et Snyder, 2002, cités dans le rapport de l'American Productivity and Quality Center, 2001, p. 8) [traduction].


Lave, Wenger, (91) définissent les communautés de pratiques comme «un réseau social persistant et actif d'individus qui partagent et développent un fond de connaissances, de croyances, de valeurs, une histoire et des expériences concentrées sur une pratique commune et/ou une entreprise commune».

La communauté de pratique via les réseaux est un mode d'intervention pertinent, dans notre société du savoir en pleine mutation, pour mettre en place une gestion de connaissances. Les membres d'une communauté de pratique capitalisent des connaissances (identification, recueil, documentation...). Ce capital de connaissances enrichit le transfert de connaissances (formation, diffusion...) et est actualisé afin d'assurer le renouvellement de connaissances.

Nous nous intéresserons aux communautés de pratique de type intentionnelles qui sont planifiées afin de répondre à des besoins spécifiques qui visent à :

  • Faciliter l'apprentissage
  • Maitriser et approfondir un domaine d'expertise
  • Accélérer l'innovation
  • Faciliter la résolution de problèmes
  • Mutualiser les ressources pour accéder à des connaissances rares.

Dans notre contexte d'enseignement et de recherche universitaire nous envisagerons la mise en place d'une communauté de pratique sous les deux angles : pédagogique et de la recherche. Nous démontrerons en quoi la communauté de pratique dans un contexte pédagogique qui s'appuie sur la collaboration favorise l'apprentissage entre pairs et intègre le compagnonnage. Enfin, nous présenterons comment la communauté de pratique dans un contexte de recherche permet la mutualisation de connaissances et la valorisation de celles-ci.

2. Contexte d'utilisation

Les points essentiels d'une communauté de pratique :

  • Les communautés de pratique regroupent des personnes qui veulent apprendre les uns des autres en partageant leur expérience
  • Une communauté de pratique se développe par phases successives |


On peut envisager de mettre en place une communauté de pratique

  • dans une situation pédagogique supporté par un environnement numérique d'apprentissage (ENA) pour privilégier la formation en groupe, la collaboration entre pairs et pour intégrer le compagnonnage entre pairs expérimentés et pairs novices,
  • dans un environnement de recherche qui collabore pour valider les travaux et dont les membres issus de services, départements ou d'institutions différentes ont des contraintes de temps et d'espace difficilement gérables.

Les communautés de pratique peuvent être regroupées sous 3 axes:

  • Communautés de pratique thématique : mutualisation à l'origine dont le partage bénéficie à chacun des membres individuellement
  • Communautés de pratique d'innovation : collaboration et exploitation des connaissances communes pour être plus efficace collectivement
  • Communautés de pratique projet : collaboration pour la réalisation d'un projet commun.


3. Bonnes pratiques

Réinvestir l'existant d'une communauté d'apprentissage pour faire perdurer le développement de la compétence de collaboration et de savoir être

Des communautés d'apprentissage ont été mises en place pour répondre à un besoin de formation de tuteurs en ligne à l'Université de Montréal et à l'Agence de santé publique du Canada. Nous avons constaté le développement d'un esprit communautaire dans ces communautés d'apprentissage, dynamiques décrites par [Henri, Pudelko, 02]. Les participants ont démontré leur engagement et un sentiment d'appartenance, nous avons aussi pu constater l'efficience pédagogique de l'approche collaborative [Ludgreen-Cayrol, 01]. La recherche évoque ces communautés d'apprentissage comme des terreaux fertiles pour l'émergence de communauté de pratique en initiant les participants à une démarche de collaboration et de pratique réflexive
La communauté de pratique pourrait être envisagée comme mode de développement et de pérénnité d'une communauté d'apprentissage.

Voire des expériences à l'Université de Montréal : De dispositifs de soutien à la mise en oeuvre d'une communauté de pratique de tuteurs

Élargir les interventions des groupes de travail

Les groupes de recherche universitaire peuvent aussi bénéficier des potentiels de ce mode de collaboration en ouvrant leurs espaces de travail numérique à d'autres participants oeuvrant dans d'autres secteurs de la recherche, services voire d'autres institutions.

4. Conseils

  • Les communautés de pratique ont un un but, un début et une fin, un rythme de vie spécifique à chacune. La cohérence de groupe émane de l'adhésion volontaire de chacun des participants en fonction d'intérêts et de valeurs partagés.
  • Éviter de confondre communauté d'apprentissage et communauté de pratique, car ces deux groupes ont des règles de fonctionnement différentes même s'ils ont de nombreux points communs.
  • No labels